CollabUEE et SharePoint – résumé et avis

Logo Collaboration Universelle en Entreprise Final La conférence sur la Collaboration Universelle En Entreprise s’est terminée Jeudi dernier. Deux jours intenses de partages, conseils, et autres retours d’expériences… Voici les points importants que j’ai noté ainsi que mes avis “éclairés” 🙂

Le contenu

Une lecture “au 1er degré” du programme pouvait laisser une impression d’une conférence axée essentiellement sur les aspect fonctionnels des différents produits Microsoft liés à la collaboration : SharePoint, Exchange, Lync, Yammer, Office 365, … Avec comme maitre mot “le retour d’expérience” des intervenants dits “clients final” (comprenez: les personnes ayant mis en place ces produits au sein de leur entreprise).

Et pourtant une partie des sessions abordaient des aspects un peu plus techniques. Tout du moins elles étaient présentées par des intervenants ayant un fort background technique, ce qui laissait la possibilité de poser des questions plus précises pour rentrer un peu dans le détail. En quelque sorte le retour d’expérience se trouvait dans l’explication des limites que l’on pouvait rencontrer sur tel ou tel cas. Ce type de retours est pour moi très important aussi, car trop souvent le discours “tu peux tout faire avec cet outil” porte préjudice à l’outil. Ici au moins on sait à quoi s’en tenir.

Les sessions qui m’ont marqué

Tour d’horizon de Microsoft Project : avec notamment Vincent Capitaine. J’ai bien aimé cette session car je ne maitrise pas bien le sujet Project + SharePoint. Ici j’ai eu un bon aperçu des options offertes, des modes de licences, et des apports que peut avoir une telle solution. Au delà du sujet qui restait très fonctionnel, j’en ai profité pour établir le contact avec Vincent et je suis sûr qu’il me donnera volontiers des trucs et astuces le jour où je galèrerai à intégrer Project server avec mon SharePoint 2013 😉

Ressources humaines et communication interne, qu’est-ce que social et collaboratif veulent dire pour vous ? : Cette session été organisée sous forme de discussion autour d’une table, menée par Alexandre Cipriani avec des intervenants tels qu’une responsable RH de Aramis Auto, Charlotte de Sarrazin. Cette session permettait de voir comment a été perçue la mise en place d’un réseau social d’entreprise au sein de groupes tels que Aramis ou JC Decaux. Ces retours d’expérience étaient très intéressant, notamment parcequ’on pouvait entendre dire une responsable RH que le réseau social lui permettait sur du moyen terme d’avoir moins de travail pour répondre aux collaborateurs, la communauté interne étant capable de répondre directement sur le flux RH.
Même principe au service Communication de JC Decaux, où ces derniers se sont demandés si ils n’étaient pas en train de couper la branche sur laquelle ils étaient assis en mettant en place un flux Yammer pour la communication interne. L’expérience leur a montré que c’était loin d’être le cas et que le retour été très positif.
J’avoue ne pas être habitué par un tel pragmatisme de la part de ce type de responsables et je regrette de ne pas être venu à la conférence accompagné des mêmes responsables de mon entreprise. Cependant un petit bémol : je pense que les acteurs choisis ici par Microsoft sont de “trop bons” exemples et encore un peu loin de la réalité de la plupart des grands comptes Français… En discutant avec d’autres visiteurs j’ai pu avoir la confirmation de ce sentiment de “décalage” qu’ils pouvaient avoir avec le contexte de leur entreprise vis à vis de ce qui était présenté.

SharePoint et la GED : mythes et réalité avec Sébastien Paulet. Bien que très orientée fonctionnelle j’ai beaucoup apprécié cette session car Sébastien maitrise le sujet c’est indéniable, et surtout il n’a pas hésité à montrer clairement les limites que vous pourrez rencontrer en mettant en place une GED sous SharePoint 2013. Le contenu était donc à la hauteur du titre ! J’ai bien aimé ces 2 slides  : C’est quoi une GED, suivi de et dans SharePoint ?

Collaborer autrement : Quand SharePoint et NUI se rencontrent… avec Fabrice Barbin. Bon il faut être honnête, SharePoint n’était guère plus qu’un prétexte pour parler NUI 🙂 Car ici Fabrice nous a montré des applications concrètes des NUI sur des projets sur lesquelles il a travaillé et où SharePoint était présent en tant que “BackEnd” (Je reviens sur cet aspect un peu plus tard dans cet article). L’utilisation de Kinect, tablette tactiles et autres “engins embarqués” et toujours très intéressante, surtout pour les geek comme moi toujours à l’affut des technologies dont on rêve depuis qu’on a vu Star Wars dans les années 80 ;). Ici une photo de très mauvaise qualité mais qui donne une idée de l’ambiance 😉

Ce que j’ai retenu, en particulier sur SharePoint

Voici quelques “grandes lignes” ou encore pourrait-on dire “leitmotiv” qui me semble ressortais assez clairement :

  • Accompagner, Former : on parle déjà de “change management” depuis un petit moment dans ce genre d’évènements. Il semble pourtant qu’il faille le répéter et les retours d’expériences présentés semblent bien mettre cet aspect des projets “RSE” comme la principale clé de la réussite peu importe la technologie : 80 % de culture, 20% de technologie. Reste à voir si ce “matraquage” finira par être entendu par tous.
  • Désiloter, en deux axes :
    • cassons les silos des différents métiers de l’entreprise. Parlons entre nous, partageons nos problématiques et construisons ensemble notre façon de travailler ensemble. J’avoue être un peu dubitatif et je ne sais pas dire si ce discours est là pour justifier la mise en place d’un RSE ou si le RSE est la “réponse outil” qui permettra cela… 🙂
    • cassons les silos du SI. Faisons en sorte de mutualiser les besoins et donc les applications dans un SI cohérent et “inter connecté” par les utilisateurs. Yacoov Cohen de Harmon.ie présente cette approche en quelques mots : “Le Nous avant le Moi”. Jean Cadeau de K2 propose même une réponse à cette approche en orientant vers un S.I. basé sur un socle commun qui serait…SharePoint ! Approche qui résonne fortement chez moi 🙂
  • Orientation du futur de SharePoint : Je vais conclure cet article sur ce qui tient plus d’un mélange de spéculations et de feeling lié à mon expérience. Je ressens que 2 “approches” de SharePoint s’annoncent pour l’avenir :
    1. une approche “en ligne”, axée “prêt à l’emploi” et donc très orientée fonctionnelle. C’est ce qu’on voit aujourd’hui sous le nom de “Office 365”. Un ensembles de fonctions transverses dont tout les métiers ont besoin et qui l’utiliserons à peut près de la même manière (donc avec peu de customisations ou du moins “simplistes”). Ce mode d’utilisation à complètement du sens d’être privilégiée en mode “cloud” vu la simplicité d’utilisation de n’importe où (et l’aspect mobilité est important ! ) et la simplicité de gestion de l’infrastructure.
    2. une approche “framework”, axée “briques techniques” et très orientée applications métier. J’en suis déjà convaincu depuis l’arrivée de SharePoint 2013 et son lot d’améliorations énormes autour des API (Web Services, REST, CSOM…) ainsi que le modèle de développement d’APPs. J’ai donc entendu pendant la conférence que je n’étais pas le seul à voir cette opportunité énorme qu’est de développer les applications métier, spécifiques, en se basant sur un socle technique tels que SharePoint ou tout du moins de profiter de son ouverture et ses fonctions pour réaliser des applications puissantes et plus rapidement. Peu importe le mode de déploiement, sans doute à minima hybride. C’est ce que montrait Fabrice dans sa session ou ce dont parlait Jean lors de la keynote du second jour. J’aime bien aussi comme mon ami Benoit le dit : “SharePoint devient un fournisseur de données et de services utilisés à tous les niveaux de l’entreprise.”

En résumé : Pourquoi partiriez vous de la page blanche pour réaliser votre application métier, là où SharePoint peut vous fournir : authentification, stockage de données et documents, gestion des permissions, moteur de recherche, gestion de référentiels, gestion de contacts, …? 🙂

Un dernier mot pour finir. J’ai eu le plaisir de participer à l’organisation du stand ATE (Ask the experts) rassemblant une bonne partie des speakers de la conférence pour répondre aux questions des visiteurs. Malgré nos effort “marketing” nous n’avons pas eu franchement de succès, mais je pense que l’année prochaine un petit effort de communication ne sera pas trop difficile vu le niveau cette année :). Pour preuve voilà nos meilleurs slogans :

ATEFlyers

Publié dans Conférence, SharePoint Tagués avec : , , , , , , , , , , ,
4 commentaires pour “CollabUEE et SharePoint – résumé et avis
  1. Excellent article 🙂

    Une bonne idée d’avoir aussi traité ta vision du futur sur O365. Vision que je partage également.
    Pour le Stand ATE, je pense qu’on effectivement péché niveau COM: les visiteurs ne n’avaient pas l’air de comprendre ce qu’ATE voulait dire et n’osaient pas demander.

  2. Bonjour Lionel Limozin,

    Super article mais je ne vois pas mention de votre expérience fun et ludique sur le learning game Skillisy et surtout votre victoire sur le sujet Yammer !

    Au plaisir d’échanger à nouveau.

    • Lionel dit :

      Oui c ‘est vrai. Mais j’attends de voir le cadeau pour de vrai avant de faire un vrai article rien que sur vous ! 😀 (pour le moment je n’ai reçu qu’un email me disant que j’avais gagné et qu’on revenait vers moi bientôt… mais rien de plus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Verifions que vous êtes un humain * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Archives

Social

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Flux RSS
  • mvp
  • technet
  • Google+